• 25602 visits
  • 4 articles
  • 3960 hearts
  • 599 comments

le pourquoi du comment de ce blog? 26/03/2012

le pourquoi du comment de ce blog?
Victime de viol ? chantage? attouchement?
des problèmes avec ton copain? Ton ex ? quelqu'un d'autre ? des menaces? Racket?
Des problèmes au collège / Lycée?
Soirée avec trop d'alcool et on a profité de la situation ( attouchement/rapport)?
tu es dans un cercle vicieux Alcool-Sex-Drogue-Mutilation ?
tu souhaites parler d'un autre problème ?
tu veux témoigner en anonyme sur mon blog ?

J'ai créé ce blog car j'ai moi-même vécu dans la peur pendant 3 mois. j'en ai parlé a personne jusqu'à ce que ça soit invivable. j'avais honte et peur des jugements de mes amies, de ma famille...
Donc si tu as des problèmes de ce type ou autre, parle moi en par messagerie Skyrock ou facebook. on trouvera une solution...

Pour celles qui se mutilent... qui regrettent, qui sont prises au piégés....
 
le pourquoi du comment de ce blog?
Comment me contacter?
Par messagerie SKYROCK



 

histoire de Mélanie, créatrice du blog sur le chantage et viol 20/02/2013

Mon histoire...

Alors voilà, je suis sortie avec un garçon qui s'appelle Akim le 15 octobre. j'avais 15 ans. Pendant les 6 premiers mois, notre relation fonctionnait à merveille, j'étaisconvaincu d'être tombée sur la perle rare. Il ne faisait pas ou très peu d'allusion au sexe, ce qui me confortait.

Au bout de 6 mois, notre relation devenant "sérieuse", j'ai décidé de lui offrir ma virginité, alors que pour mes parents je suis toujours vierge et surtout je ne dois pas fréquenter des arabes ( mon "copain" étant marocain ). Tout s'est passé chez un de ses potes car lui ne pouvait pas faire ça chez lui et moi encore moins avec mes parents.

Le soir même j'étais contente et heureuse.
Nous sommes le 17 mars, le lendemain ou j'ai donné ma virginité. je viens en cours comme d'habitude et à la pause je rejoins mon chéri.
au début il était assez distant et quand il a sorti la vidéo du moment ou on a couché ensemble, j'ai compris tout de suite qu'il m'a piégé. il a sorti également 200 photocopies de moi totalement nue, des captures de la vidéo.
Directement, il a changé d'attitude il est devenu violent, il m'a serré le poignet.
il m'a dit cette phrase exactement " soit tu fais tout ce que je veux sans jamais dire non soit ta vie est fichue car j'envoie tout ça a tes parents, j'affiche tout ça au lycée et tu auras la réputation de pute et de baiseuse qui te suivra".

La suite je ne peux pas la raconter car j'ai honte. Mais le jour-même j'ai subi le chantage. j'ai subit tout ceci de mars à juin, tous les jours...

En juin je n'en pouvais plus, j'étais devenue un zombi, qui ne réagissait plus a rien et parfois j'étais saoule pour ne me rappeler de rien. Ma best est intervenue avec son frère et son père car je ne pouvais rien dire à mes parents. J'ai porté plainte mais ma plainte n'était pas recevable.

voilà.... je ne pense pas être la seule à avoir subit ce genre de choses. SI tu as vécu une histoire similaire, on peut en parler. en général les histoires sont les mêmes ou presque.
 
Si j'ai créé ce blog, c'est pour aider et parler avec des personnes ayant vécu de choses horribles.
 
SI je devais répondre à mon sondage, mes réponses seraient : 1 - 3 - 5 - 6


Que ressent-on après un viol? 25/03/2014

On me demande souvent ce que j'ai ressenti après mon viol... voici mon ressenti.
 
Après ma première agression par le pote a mon ex, ton corps ne fait plus vraiment lien avec ton esprit. C'est un peu comme si tu marchais, a coté de ton corps. Car on t'a volé ce corps, ton innocence... et tu ne réalises pas du tout ce qu'il t'arrive. tu ne ressens aucune douleur, tu n'entends aucun bruit, tu ne sens qu'une seule odeur, celle que tes bourreaux ont laissé sur toi, quand ils se sont acharnés sur ce corps qui était le tien...
 
Tu rentres chez toi comme tu peux, tu passes directement par la salle de bain et la c'est la stupeur. tu es couvertes de bleue a l'entre-jambe et tu sens cette odeur, l'odeur du viol... et tu passes 1h sous la douche en mettant une quantité incroyable de shampoing.
 
La suite, c'est une descente aux enfers qui se concrétise jour après jour, nuit après nuit car la nuit tu ne dors pas, tu penses...
 
Alors pour essayer d'oublier ce moment qui a duré 1h maxi dans ta vie qui a déjà duré 15 ans, comment oublier ça? alors tu fumes, la clope, puis du shit mais ça ne suffit pas donc tu mixes, alcool + shit et tu planes et tu te sens bien, enfin je dirais moins mal qu'avant...
 
la mutilation? tu y pense mais pour moi voir le sang je ne supporte pas donc impossible mais pourtant il faut que je trouve un moyen pour tuer ce corps mais l'alcool et le shit ça suffira pas...
 
Alors tu commences a aller sur le net, tu fais des rencontres, tu donnes ce corps a n'importe qui, il en fait ce qu'il veut, quelque part tu t'en fiche, ce corps il est plus vraiment a toi. il fait ce qu'il veut de toi, te retourne comme une poupée gonflable... mais parfois tu le repousses sans savoir pourquoi tu le repousse... est ce son odeur? une parole? va savoir mais lui veut quand meme se vider...
 
et puis tu fais une rencontre, la rencontre qui changera ta vie... une fille, à peine majeure, qui ne connaitra jamais ses enfants, l'amour, la vie... car cette personne est condamnée à mourir. phase terminale d'un cancer à 18 ans. tu lui raconte ta vie, elle te raconte sa vie et tu prends conscience qu'en fait, 1h de gaché dans une vie, ou meme 1 mois de gacher, c'est pas si mal car elle a eu 15 ans de sa vie gachée. et la tu reprends le contrôle de tout ça et tu avances... mais parfois tu dérapes mais tu avances....

Quoi faire en cas de viol / chantage ???? 14/03/2014

Le viol est un crime et les agressions sexuelles sont des délits. Ses conséquences psychologiques, morales et sociales sont telles qu'elles doivent être prises en compte aussitôt. Quelles que soient les circonstances de l'agression, vous n'en êtes pas responsable. N'hésitez-pas à en parler, que vous veniez d'être agressée ou que les faits soient anciens ; vous n'êtes pas coupable ! vous êtes victime.
 
Si vous êtes victime d'un viol ou d'une agression sexuelle, parlez-en, vous avez besoin de soutien. N'hésitez pas à vous faire aider dans vos démarches en demandant le soutien d'une association (adresses ci-après). Prévenez la police ou la gendarmerie ou appelez le 17 où l'on vous indiquera ce que vous devez faire dans l'immédiat.
 
Ne restez pas seule. Si ces démarches vous paraissent insurmontables, si vous avez peur de les accomplir, parlez-en à une personne de confiance ou à une association, ou écrivez ce qui vient de vous arriver afin de constituer des preuves si vous décidez de porter plainte ultérieurement.
 
Pensez à conserver, si possible, dans un sac en papier les vêtements et le linge souillés qui pourront servir en tant que preuves et à identifier l'agresseur.
 
Consultez un médecin. Il constatera les faits par un certificat et prendra les premières mesures d'urgence concernant votre santé. Il vous prescrira une contraception d'urgence en cas de besoin et, dans tous les cas, un traitement préventif du Sida, un traitement antibiotique contre d'éventuelles maladies sexuellement transmissibles et un prélèvement pour dépistage.
 
Si votre La police ou la gendarmerie peuvent également vous conduire , sur réquisition judiciaire, à une unité médico-judiciaire(UMJ),s'il y en a une dans votre département.
 
Il est fortement conseillé aux victimes de porter plainte.